˛

Spectrale
Metal/Prog/Noise
Les Acteurs de l’Ombre
...Lire la suite...

Garciaphone, mangeur de ręve…

C’est ce 10 novembre que paraît le deuxième ...Lire la suite...

Cris du Cśur

Écrit par Taď - lundi, 29 novembre 2010
Image
13HOR
Electro/Hip Hop
Same-same

Les artistes hip-hop belges sont souvent trop sous-estimés. Motif ? Un préjugé défavorable guidé par un réflexe. Celui de se tourner vers l’Hexagone, jouissant d’une plus grande légitimité. Qu’illustre l’univers des cités immortalisé par ‘La Haine’. Pourtant, notre royaume possède en son sein quelques plumes bien aiguisées dont le discours tient la route. Né au Congo, mais Bruxellois, 13HOR en est un bel exemple. Soutenu, entre autres, par DJ Daddy K aux platines, lors de ses prestations ‘live’, il nous propose son troisième opus. « Cris du Cœur » fait suite à « Des Comptes à Régler », publié en 2003 et « Proses d’Assassin », en 2008. D’après la bio, le rappeur aurait acquis une certaine maturité et dépasserait aujourd’hui ses trips ‘gangsta’ précédents en s’ouvrant au monde. Son adaptation du célèbre « Empire State of Mind » de Jay-Z, rebaptisée « Empire State of Brussels », fait d’ailleurs des ravages sur YouTube ! L’engagement de 13HOR se traduit par des textes féroces. Tout au long de cet elpee, il aborde une multitude de thèmes liés, très souvent au colonialisme. Belge, évidemment. A l’instar du très réussi « 1960 Gravé dans vos Cœurs », au cours duquel il rappe le discours très puissant de Lumumba, prononcé le 30 juin 1960. Plus radical, « La Même Vie » analyse la condition des ‘blacks’ en Belgique. S’il n’évite pas toujours les clichés inhérents au genre (« Couilles Sta »), le rappeur belge n’a rien à envier à ses mentors, qui sont de toute évidence Booba (pour le flow) et I Am (pour les lyrics). A noter que pour concocter ce disque, 13HOR a bénéficié du concours de beatmakers ; et en particulier de One Shot (Booba) et Soulplayer (Scylla). Dommage néanmoins que l’artiste ne se soit montré un peu plus sélectif dans le choix de son tracklisting. 10 morceaux auraient été largement suffisants. Car avant d’atteindre la dernière et dix-neuvième plage, la lassitude a déjà commencé à vous envahir. Et c’est un ‘Cri(s) du Cœur’…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement