Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Pour The Wombats , tout ce qui brille n’est pas or

“Beautiful People Will Ruin Your Life”, c’est le ...Lire la suite...

Live at the Mayne Stage

Écrit par Jean-Claude Mondo - lundi, 13 juillet 2015
Image
Amy Hart
Blues/Roots
Painted Rock / Vizztone

Chanteuse et guitariste de blues, Amy Hart est née dans la grande cité du blues, Chicago. Son début de carrière remonte déjà à 1979, lorsqu’elle militait chez Flash Point, une formation blues issue du Chicago Westside. Elle se produit régulièrement au sein des célèbres clubs de la Cité des Vents, tels que le B.L.U.E.S et Kingston Mines. En 1985, elle émigre à Los Angeles, avant de s’établir à Nashville. Elle fonde son propre label, Painted Rock, en 1999. L’année suivante, elle grave son premier elpee, "Every beat of my heart". Ne parvenant pas à se fixer, Amy s’installe alors à Destin, en Floride, pendant une dizaine d'années, avant de faire une brève halte à Chicago, puis de repartir pour Nashville. Elle y publie son second opus, "Congratulations", en 2011. Flanquée de son backing band (NDR : Gene Bush au dobro, PT Gazell à l’harmonica, son époux Wally Hoffman à la basse et Matt McDowell à la batterie), elle multiplie les tournées et se produit notamment au Mayne Stage (NDR : c’est au nord de Chicago), en juillet 2014. Sa prestation est immortalisée ‘live’ et fait l’objet de son 3ème LP, "Live at the Mayne Stage". Elle y est accompagnée de ses quatre musiciens.

Amy a écrit les douze plages extraites de ce concert. Sept d'entre elles figuraient sur "Congratulations" et cinq sont de nouvelles compos. Pour ce nouvel elpee, elle bénéficie du large réseau de distribution du label Vizztone!

Nous sommes bien en ‘live’, car le groupe est présenté par le maître de cérémonie avant de s'embarquer dans "In the zone", un morceau balayé par l’harmonica de P.T.. Wally joue de sa lourde contrebasse, un œil fixé sur son épouse Amy qui chante, le bottleneck au doigt pour le laisser glisser le long des cordes. Amy possède une voix de fausset, un rien fragile, sensuelle mais veloutée qui colle parfaitement au style. Le souffleur tire encore son épingle du jeu sur "Blues at the Top of the World". Faut dire qu’il n’en rate pas une pour mettre le nez à la fenêtre. Amy a écrit "Get ready" pour son mari, un cri d'amour, qu’elle chante avec conviction et passion. Une excellente roots song. Gene Bush se sert de son dobro comme d’une steel guitare, à l'horizontale. Le ton d'ensemble s’avère homogène. Le band a un son, un style. Et "Put me back" en est encore une belle illustration. Les solistes restent à l'affût, Gene au dobro et Gazell à la musique à bouche. Miss Hart chante impeccablement "Blue eyed blues" et "Even country gets the blues", deux ballades sympas et chaleureuses. P.T. est vraiment le meilleur soliste de l’équipe. Et il le démontre à nouveau sur "Ribcage". "Red dress blues" est sans doute la meilleure plage du long playing. Apparemment, Amy se réserve les parties de guitare, et ses interventions sont remarquables. "Get  the girls dancin'" est d'évidence une invitation au déhanchement. P.T. se révèle toujours aussi inspiré aux côtés du dobro, alors que la voix adopte un ton plus implacable. Titre maître de son deuxième LP, "Congratulations" constitue un point chaud du concert, un morceau ponctué par de bons envols à la slide et l'harmo. Et le concert de s’achever par une nouvelle composition, "You drive me"…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement