Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites ...Lire la suite...

Faire le con poétiquement est un métier formidable

Écrit par Gaëtan Dewilde - mardi, 22 novembre 2016
Image
Dionysos
Pop/Rock
Columbia / Sony Music

La réédition d’un album ne fait pas toujours rêver. D’autant plus quand la source, « Vampire en pyjama », n’était que modérément convaincante. Mais le vampire ne se démode pas. Il existe depuis des temps immémoriaux, fictivement comme réellement. Ainsi de Dracula à Twilight, il y en a eu pour tous les goûts. C’est exactement ce qu’on retrouve ou ressent tout au long de ces 10 titres.

Entre ‘live’, inédits et reprise, une histoire de vampire, en pyjama ou de l’amour, peu importe celui qu’on préfère, pourrait paraître réchauffée. Et pourtant, il existe toujours une manière de surprendre. Une « Chanson d’été » endiablée donne la cadence. Ensuite, on traverse les époques ‘dionysosiennes’ grâce à un « Old child » qui prend un « Ghost train » en forme de « Coccinelle ». Et bien sûr, en public, pour insuffler une seconde vie à des titres qui avaient déjà tant donné. Si « Faire le con poétiquement est un métier formidable », Mathias Malzieu et sa bande doivent être les plus heureux du monde.

Mais tout vampire doit se nourrir des autres pour être au mieux de sa forme. Et Dionysos ne déroge pas à la règle. Car ces créatures nocturnes ont toutes leur légende. Le groupe valentinois forge la sienne en s’autorisant une reprise du tube planétaire de Nirvana « Smells like teen spirit ». Et c’est à cet instant que les événements se précipitent… pour impressionner. La version est vraiment alternative ; à tel point que sans dénaturer sa force, ils la régénèrent… la renouvellent. Et le résultat est incroyablement réussi, ajoutant à la légende.

« Dionysos est né deux fois », comme le dit la chanson ; tout comme « Vampire en pyjama ». Et plutôt que de se demander ce qu’il faut revivre, ce qu’il faut corriger, il vit une seconde vie, magnifique, poétiquement conne, mais tellement formidable. Pourvu qu’elle soit longue et couronnée de succès!





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement