The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Un box pour Alan Parson Project

Dans le cadre du 35ème anniversaire du chef ...Lire la suite...

From Beyond

Écrit par Pierre Vangilbergen - dimanche, 29 mars 2015
Image
Enforcer
Metal/Prog/Noise
Nuclear Blast

La New Wave of British Heavy Metal (NWOBWM) est née à la fin des années 70 en Angleterre, et elle a atteint son apogée au milieu des eighties. Le Punk/Rock est alors en plein déclin et la New Wave est le style musical mainstream du moment. Cette deuxième vague heavy est une réaction au déclin de groupes phares du hard rock, comme le Led Zeppelin, Deep Purple et Black Sabbath, issus de la première vague. On est aujourd’hui bien loin de l’apogée de la NWOBWM mais certains combos, tel Enforcer, tentent néanmoins de maintenir sur pied, les derniers remparts de ce mouvement. Mais qu’on ne s’y trompe pas : le band a brillamment pris soin de rafraîchir ses fortifications et de les mettre au goût du jour. « From Beyond » en est d’ailleurs la plus belle preuve.

Après un roulement de tambour, « Destroyer » démarre en trombe cet LP, teinté Thrash, tel un Metallica des premiers jours. On prendra un malin plaisir tout au long du quatrième elpee des Suédois de repérer les influences de grands groupes qui ont marqué l’histoire du Metal, tout en parvenant à préserver leur propre étiquette ‘Enforcer’. Il suffisait de le dire : à peine démarrent les premières notes et le refrain de « Undying Evil » qu’apparaît l’ombre de la Vierge de Fer, Iron Maiden. ‘L’intention, lors du processus d’écriture de « From Beyond », était de continuer à marcher le long de la voie que nous avions tracée sur « Death By Fire ». Exagérer notre son et écrire des chansons de Metal au style direct et sans tergiverser. A contrario de beaucoup de nouveaux groupes, nous n’avons pas décidé de jouer tel ou tel type de musique, risquant dès lors de nous enfermer. On fait ce qu’on veut et nous sommes totalement libres quant à la composition des morceaux’, explique Olof Wikstrand, guitariste et vocaliste du quatuor. Continuons le jeu des similitudes. Les premières doses d’adrénaline ayant produit leurs effets, on peut passer à un titre plus calme : « From Beyond », un morceau mijoté à la sauce Scorpions. Mais le band rouvre ensuite la plaie à coups de kicks motorisés made-in Judas Priest, sur « One With Fire ». Un voyage au pays des icônes du ‘denim and leather’, je vous le disais. Et ce ne sont là que quelques exemples. Du haut de ses 10 tracks, « From Beyond » ne manquera pas de vous faire apprécier quelques recettes musicales de ceux qui ont donné leurs lettres de noblesse au mouvement Heavy.

‘Au début de notre carrière, nos paroles étaient davantage concentrées sur nos fantaisies d’adolescents à propos d’une vie sauvage, de baise de filles et de trucs dans le genre. Mais au plus vous vieillissez et vous expérimentez ces fantasmes de jeunes, au plus vous réalisez combien primaires ils étaient’, explique sans concession le frontman. Un opus mature, que tout amateur de bon Heavy d’il y a trente ans devrait apprécier. Enforcer parvient à réaliser ici le grand écart entre les heures de gloire, la puissance ainsi que la hargne de la NWOBWM des eighties et une production tout à fait contemporaine, peut-être partiellement due à cette volonté  d’enregistrer, mixer, produire et masteriser eux-mêmes leurs compos. Flirtant pourtant avec les flammes de la compromission, le band ne tombe jamais dans les braises de la copie nostalgique. Un pari, certes risqué, mais relevé haut la main !





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement