Une collaboration entre Musiczine et Jazzaround

Né en 1995, Jazzaround a longtemps été le ...Lire la suite...

Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Little Neon Limelight

Écrit par Taď - samedi, 30 janvier 2016
Image
Houndmouth
Pop/Rock
Rough Trade / Konkurrent

Manifestement, Houndmouth pourrait postuler comme groupe de cérémonies. Il serait même parfait dans ce rôle, lors d’une soirée de mariage réussi. D’ailleurs, le cahier des charges est respecté tout au long de « Little Neon Limelight », son second elpee. La maîtrise technique est indéniable. Les voix masculines et féminines sont puissantes et judicieusement alternées, et la musique propose un bel éventail de titres inspirés par les 70’s, oscillant entre rock sudiste (« 15 Years », « My Cousin Greg), envolées soul (le bien nommé « Otis ») et ballades romantiques ‘dylanesques’ (« For No One »). Cependant, le produit sent quand même la naphtaline ; et ne parlons même pas de la créativité. Comment d’aussi jeunes musiciens peuvent-ils à ce point se bercer de la musique de leurs parents, sans lui injecter un peu de sang neuf ?

Formé en 2011 à New Albany, dans l’Indiana, ce combo aurait pu tout aussi bien voir le jour à Jacksonville, en 1970. Toutefois, sans afficher la classe et libérer l’énergie d’autres revivalistes tels qu’Alabama Shakes ou Avett Brothers, le groupe parvient à proposer un charmant recueil de musique américaine classique, aux harmonies soignées (« Sedona »). A conseiller aux amateurs du genre. Et puis probable que Ryan Adams va proposer à cette formation d’assurer ses premières parties. Si ce n’est déjà fait…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement