Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Offerings

Écrit par Jean-Claude Mondo - dimanche, 27 aoűt 2017
Image
Joseph Veloz
Blues/Roots
Big O / Frank Roszak Promotions

Joseph Veloz n'est ni leader, ni chanteur. Mais bassiste. Depuis plus de 20 ans, il a parcouru les Etats-Unis et l'Europe, pour soutenir des stars aussi diverses que Lucky Peterson, Matt ‘Guitar’ Murphy, Mississippi Heat ou Joanne Shaw Taylor. Il a ainsi pu se frotter à de nombreux styles, comme le blues, rock, swing, reggae et r&b. Il a enfin eu l’opportunité d’enregistrer son propre album. Et, bien évidemment, lors des sessions, qui se sont déroulées près de chez lui, dans le Michigan, il a reçu le concours de nombreux amis musiciens. L’elpee recèle 8 plages originales, dont certaines ont été coécrites en compagnie de collaborateurs, et trois reprises. 

Ces offrandes démarrent par "Just jammin'". Funky, il s’agit bien d’une un jam instrumentale, au cours de laquelle la basse de Joseph est bien mise en exergue. Mais ce r&b atmosphérique fait la part belle à la guitare de Shawn Kellemerman (NDR : ce Canadien milite au sein de Godboogie) et l’orgue de Jim Alfredson (NDR : membre du backing group de Janiva Magness, c’est un spécialiste du Hammond. Signé Eddie Kirkland (NDR : the Gypsy of the Blues a longtemps accompagné John Lee Hooker, à la gratte), "Good good day" est un blues à la fois rythmé et bien amplifié. Biscuit Miller (NDR : Blues Award winner de la Blues Foundation en 2017) se consacre au micro, épaulé par le ‘Chœur des Offrandes’, l'orgue Hammond et la basse de Veloz. Nouvelle plage instrumentale, "Mules for Biles" (NDR : jeu de mots pour "Blues for Miles") rend hommage au trompettiste de jazz américain, Freddie Hubbard. Excellente, cette plage est entretenue par l'orgue Hammond et la guitare d'Eric Goebel (NDR : ami proche de Veloz, il est issu de Detroit, dans le Michigan). Lucky Peterson se réserve les vocaux tout au long du r&b nerveux et cuivré "Jukin' & Shakin'", un piste au cours de laquelle les cordes de Kellerman entrent une nouvelle fois en effervescence. Superbe ! Jolie ballade atmosphérique, "He loves me" véhicule des accents jazz. A cause de la ligne de basse tracée par Joseph, des interventions au piano électrique dispensées par Jim David (NDR : encore un musicien issu de Detroit), et des accords limpides dispensés par la gratte. Greg Nagy (NDR : et à nouveau un musico originaire de la Motor City) chante d’une voix soul "I like me better when I'm with you", une composition coécrite en compagnie de Veloz. Un coup de cœur ? "Jolene", une cover de Dolly Parton. Impeccablement interprétée par Jennifer Westwood, une charmante chanteuse americana (de… Detroit), cette roots song est colorée par la slide de Dylan Dunbar. Le long playing s’achève par "Kiss", un funk/r&b signé Prince, que chante d’une manière convaincante Joey Spina (… un concitoyen). Jim Alfredson siège derrière son orgue. Kellerman affiche toute sa vivacité sur les cordes. Et Joseph joue de sa basse en slappin’…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement