Afterglow

Ásgeir
Electro/Hip Hop
One Little Indian / Konkurren ...Lire la suite...

La crucifixion selon Protomartyr…

Protomartyr
Botanique (Rotonde)
Bruxelles
21-11-2017
...Lire la suite...

&

Écrit par Gaëtan Dewilde - lundi, 31 octobre 2016
Image
Julien Doré
Chanson française
Jive / Epic / Sony Music

« Le lac » a déjà inondé les ondes de la bande FM. Ses airs de vacances légères vous ont certainement donné envie de vous retirer loin de tout. De quoi vous mettre l’eau à la bouche, avant d’écouter le nouvel opus de Julien Doré. Mais le reste ne se chante presque pas, il se chuchote, se murmure, cultive une certaine évasion. La poésie qui en émane est semblable aux mouvements de la mer ; des vagues calmes, douces, amenant des choses avec elles, en reprenant d’autres, effaçant les traces sur le sable que le passé a laissé. Parce que, oui, le Julien Doré qui s’est fait remarquer dans l’émission ‘A la recherche de la Nouvelle Star’ est bel et bien révolu. Certainement plus question ici de sauter dans tous les sens, de s’essayer à des reprises aussi osées que réussies. Ce Julien-là s’est laissé emporter par les vagues mélancoliques d’un renouveau. A tort ou à raison ; à chacun de juger ! Il n’empêche que ce timbre de voix si particulier, utilisé sous cette forme, n’est certainement pas désagréable. La mer calme, c’est beau, c’est fragile, c’est reposant… et par moments, c’est aussi quasi-mystique. Mais à force, quand on s’y attarde, toutes les vagues se ressemblent et on finit par avoir envie qu’elles révèlent toute la violence dont elles sont capables. Il manque sur ces treize titres une étincelle, un vent fort qui couplerait la beauté à la puissance. Une fois que le marin a compris quelle force les flots peuvent charrier et qu’il en est devenu admiratif, les eaux ne doivent plus rester calmes trop longtemps, sous peine de regrets. Pour les fans, il n’y aura toutefois pas de grande surprise, « & » se révélant totalement dans la veine du précédent opus. On pourrait en venir sans peine à lui coller une image de poète maudit. Et un poème, finalement, c’est surtout une jolie manière de dire des choses, tantôt pleines de sens, tantôt avec relativement peu de fond. Peu de fonds. Oui, « & » est un abysse de poésie en manque de tourbillons.

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement