The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Un box pour Alan Parson Project

Dans le cadre du 35ème anniversaire du chef ...Lire la suite...

Victory Motel Sessions

Écrit par Jean-Claude Mondo - mercredi, 11 mai 2016
Image
King Mud
Blues/Roots
Alive Natural Sound / Sonic RendezVous

King Mud est un duo circonstanciel réunissant Van Campbell (Black Diamond Heavies, issu du Tennesse) et Freddie J IV (Left Lane Cruiser, de l’Indiana). Deux musicos qui militent donc au sein de duos punk/blues. Pour enregistrer cet elpee, ils se sont enfermés au sein du studio Comp-ny à Glendale, dans la banlieue de Los Angeles, près du Victory Motel. Et ont reçu le concours du guitariste de Radio Moskow, Parker Griggs, pour deux titres. Ils décrivent leur musique comme un cocktail de hard blues, blue eyed soul, heavy rock et de feedback. Arthur Alexander signe la production. Un membre du combo pop new-yorkais The Sorrows (à ne pas confondre avec le groupe beat anglais qui a sévi au cours des 60’s). Dans le style, les Black Keys et White Stripes avaient ouvert une véritable voie royale. Une voie au sein de laquelle Left Lane Cruiser s’est engouffré, s’imposant même comme le leader de la nouvelle génération. Freddie J IV se réserve donc bien le chant et les guitares ; cependant, derrière les drums, ce n’est pas son compère habituel, Pete Dio, qui y siège, mais Van Campbell.

Nous plongeant immédiatement dans le Delta, Freddie ouvre les hostilités par le nerveux "Rat time". Il est rapidement rejoint par Van qui imprime le rythme soutenu du chemin de fer! La musique du duo est suramplifiée, dévastatrice. L’énergie punk, bien présente. Lors de son premier envol, Freddie arme le bottleneck afin d’arracher des larmes de sa slide. "Smoked all my Bud" est un autre blues primaire. Les inflexions vocales sont chargées de désespoir. Les riffs, obsessionnels. Parker Griggs a ramené sa gratte et entame une lutte sans merci, à couteaux tirés, avec Freddie. "Back it up" est toujours aussi contaminé par le blues originel, authentique, du Mississippi. Ravagée, la voix passe bien la rampe au sein d’un environnement sonore déchiré par la slide. Les arrangements sont très réussis, et tout particulièrement la fusion entre cordes amplifiées et métalliques (Resonator). Irrésistible, "Arthur's hooked" bénéficie de la participation de Patrick French à l’harmo, de Jaxon Lee Swain à la basse et d’Alex J. Galvan à l’orgue Hammond. Un sommet de cet opus que magnifie la parfaite symbiose entre la basse et les percussions de Campbell. "Keep it out of sight" constitue la première reprise. Une compo signée Wilko Johnson, c’est-à-dire parue lors de la première aventure du Dr Feelgood. Elle figure d’ailleurs sur l’elpee "Down by the Jetty", gravé en 1975. Faut dire aussi que ces artisans du pub rock anglais étaient eux-mêmes des précurseurs au futur mouvement punk. Le traitement opéré par King Mud est féroce, très speedé, et bénéficie du concours de French à l'harmo. Séduisante et mélodieuse, la slide guide "Take a look", alors que la voix de Freddie J est à l’agonie. Rockin' blues particulièrement énergique, "War dancers" aurait pu figurer dans le répertoire de Motörhead. La cover du "I can only give you everything" du Them est un autre summum de l’opus. Cette compo figurait sur le deuxième long playing ("Them again") de la formation drivée par Van Morrison. Mais le traitement est plus proche de celui opéré par les Troggs (NDR : garage band avant la lettre, il est surtout devenu notoire pour avoir gravé le classique "Wild thing"). Hyper speedée, la gratte est ici triturée par Parker Griggs. "Suzy's Cookies" s’ébroue dans un climat digne du Black Sabbath originel. Les riffs sont écrasants. Le tempo est lent. L’intensité progressivement dramatique. Avant que se manifeste la slide et l'harmonica ; et après un bon coup d’accélérateur, la plage s’achève dans une certaine forme de quiétude… Ce superbe LP s’achève par le nerveux "Blood River", une plage bien punk, au cours de laquelle la slide adopte une nouvelle fois, un profil explosif… 

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement