Pour The Wombats , tout ce qui brille n’est pas or

“Beautiful People Will Ruin Your Life”, c’est le ...Lire la suite...

Many moons

Écrit par Béber - mercredi, 17 février 2016
Image
Martin Courtney
Pop/Rock
Domino / V2

Plusieurs membres du groupe new-yorkais Real Estate ont déjà réalisé leur propre projet. A l’instar de Matthew Mondanile chez Ducktails ou d’Alex Bleeker au sein des Freaks (Alex Bleeker & The Freaks). On attendait donc impatiemment celui de Martin Courtney. Le chanteur/guitariste vient donc de publier son premier opus solo ; un disque baptisé « Many Moons ».

A première écoute, on reconnaît immédiatement la patte de Real Estate, et particulièrement le talent de mélodiste de Martin. Et tout au long de « Many Moons », il est vraiment impressionnant. En quarante minutes, cet opus –qui a bénéficié du concours du multi-instrumentiste de Woods, Jarvis Taverniere– devrait vous rendre le sourire, face à la morosité ambiante. Sculptées dans le psyché/folk, les dix plages de cet elpee sont à la fois variées, attachantes et même parfois addictives. Les cordes de grattes sont étincelantes. Les nappes de synthés et les chœurs, atmosphériques et visionnaires. La basse est caoutchouteuse. La voix vaporeuse. Des coups de cœur ? « Vestiges ». Et puis surtout « Northern Highway », un tube rétif à toutes les pensées négatives. Sans oublier le titre maître, un morceau instrumental balayé par des interventions de flûte traversière, réminiscentes de… Jethro Tull. De quoi parachever ce voyage savoureux au cœur de cet univers psychédélique... Attention quand même au retour à la dure réalité !

Il ne manque donc plus qu’un dernier projet. Celui du batteur. Et on l’attend de pied ferme !

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement