Pour The Wombats , tout ce qui brille n’est pas or

“Beautiful People Will Ruin Your Life”, c’est le ...Lire la suite...

Mountains Hills Plateaus and Plains

Écrit par Bernard Dagnies - mardi, 21 mars 2017
Image
MayMay
Pop/Rock
Oscarson

Tout d’abord, il faut saluer l’esthétique de la pochette de ce vinyle qui recèle en son sein un booklet de la même trempe. MayMay, c’est le projet de Laurel Simmons, une artiste issue de Portland, dans l’Oregon, qui publie son tout premier elpee, « Mountains Hills Plateaus and Plains ». Et pour l’enregistrer, elle a reçu le concours de quelques collaborateurs, dont l’inévitable Peter Broderick ainsi que sa sœur, Heather Woods.

Fruit de la rencontre entre americana et ambient, la musique de MayMay est légèrement teintée d’életro. Régulièrement soutenue par celle de Heather, la voix de Laurel est diaphane alors que les harmonies vocales conjuguées par les deux filles nous propulsent tout à tour dans la stratosphère ou au cœur de paysages pastoraux. Les compos baignent d’ailleurs, en général, au sein d’une forme de mélancolie douce. De cet album on épinglera le morceau d’ouverture, « Silhouettes », une ballade au cours de laquelle les accords de piano talonnent régulièrement les vocaux. « Give and takers », un morceau caractérisé par la présence de cordes floydiennes. Le légèrement swing « Where are you going », qui aurait pu naître de la rencontre entre Everything But the Girl et Cowboy Junkies. Et enfin l’excellent et plus dynamique « Cracks », qui aurait pu figurer –s’il n’y avait cette boîte à rythmes– dans le répertoire de Low. Une œuvre qui ne manque pas d’allure, mais un peu trop contemplative à mon goût…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement