Silence in the City

Lighthouse Sweden
Blues/Roots
Moody Maraccas / Frank Roszak ...Lire la suite...

Un ‘live’ pour Jeff Lynne !

Le concert accordé par Jeff Lynne (ELO) et sa troupe ...Lire la suite...

Give In

Écrit par Redouane Sbaď - jeudi, 27 juin 2013
Image
On an On
Pop/Rock
City Slang / Konkurrent

Dès les premières notes de «  Ghosts », qui ouvre le premier LP d’On an On, Impossible de ne pas penser à Beach House. Puis intervient la voix de Nate Eiesland, qui flotte sur les notes comme un José Gonzalèz. Ce n’est qu’au bridge qu’On an On prend son réel envol, sans personne accroché à ses ailes. La suite du voyage est tout ce que l’on peut attendre d’un trip Dream Pop, caractérisé par ses grands espaces oxygénés, ses petites touches electronisantes et ses échos vaporeux.

A l’origine, la formation de Chicago comptait cinq membres. Et répondait au patronyme de Scattered Trees. Et ce, jusqu’au moment où deux des racines ont décidé de planter les autres. Alissa Ricci, Nate Eiesland et Ryne Estwing décident de ne pas se laisser abattre et réinventent Scattered Trees. Epaulé par Dave Newfeld, membre honoraire de Broken Social Scene et responsable des bidouillages chez Holy Fuck, Los Campesinos! et autres Super Furry Animals, le trio enregistre alors sous le sobriquet de On an On. « Give In » voit le jour et le nom de la formation s’achemine lentement mais sûrement vers les oreilles des mélomanes curieux.

Alignant quelques gemmes à son compteur (« I Wanted To Say More », « Ghosts », « Bad Mythology »), « Give In » est un disque sans emphase, qui s’écoule aussi tranquillement qu’il s’écoute…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement