Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Pour The Wombats , tout ce qui brille n’est pas or

“Beautiful People Will Ruin Your Life”, c’est le ...Lire la suite...

Live at the Music Hall

Écrit par Taď - dimanche, 22 novembre 2015
Image
Phosphorescent
Pop/Rock
Dead Oceans / Konkurrent

Après avoir concocté 4 essais en solo –dont son dernier n’est autre que le magnifique « Muchacho »– efforts qui lui ont permis de gravir progressivement les échelons (tout relatifs) qui mènent au succès, Matthew Houck, aka-Phosporescent, fait le point sur sa carrière en proposant un exercice de style, aujourd’hui quelque peu considéré comme désuet : l’enregistrement ‘live’ ! Et le cow-boy, réputé pour son attitude classieuse, a vu les choses en grand, puisqu’il a décidé d’immortaliser sur un cd la quintessence de 4 shows accordés en 2013, au ‘Music Hall’ du très hype quartier de Williamsburg à Brooklyn où il réside d’ailleurs aujourd’hui. Le ‘live’, passage obligé il y a quelques années, est devenu donc bien plus rare de nos jours, mais non dénué de sens, quand on voit (et écoute) le répertoire maintenant élargi du natif de l’Alabama.

Malheureusement, la version promo ne propose que 7 titres sur les 19 qui alimentent le générique de la version originale. Et c’est bien dommage, car à l’écoute des imparables « Song for Zula », « Wolves » et « Nothing Was Stolen For », morceaux qui mettent en exergue la voix empreinte d’émotion de Matthew Houck, on aurait pu savourer davantage de moments mémorables. Un LP qui se révèle certainement indispensable pour les fans ; mais que votre serviteur conseille à tout mélomane qui apprécie l’americana…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement