The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Overview effect

Écrit par Bernard Dagnies - jeudi, 22 décembre 2016
Image
Roger Goula
Electro/Hip Hop
One Little Indian / Manner McDade Music Publishing

Jusqu’à présent, Roger Goula composait surtout des B.O. pour films et autres séries TV (‘The Frankestein Chronicles’, notamment). Il a finalement décidé d’enregistrer un premier album solo. Inspiré par la musique renaissance et baroque (Monteverdi, Bach, Vivaldi), le minimalisme (Reich, Glass) ainsi que l’électronique (Aphex Twin, Autechre), il nous propose aujourd’hui une œuvre hybride, au cours de laquelle entrent en osmose sonorités synthétiques (autant analogiques que numériques, mais également bruitages, samplings et autres processus issus de la technologie moderne) et instrumentation organique (ukulélé, guitare électrique, etc.) voire carrément classique (violons, violoncelle, piano, clarinette, etc.). Expérimentale, cette musique nous plonge dans une forme d’ambient censée refléter la vision de la terre depuis l’espace. Ben oui, il y a matière à discussion sur le sujet ; surtout quand on est conscient des dégâts causés par les terriens à sa belle planète. Imaginez d’ailleurs ce que doivent penser les extra-terrestres (NDR : s’ils existent) en contemplant le carnage écologique. En outre, l’artiste est passionné par l’astronomie et la conquête spatiale. Enfin, tout au long de cet opus, il nous livre ses émotions éprouvées en imaginant ce mauvais spectacle. Et finalement, cet LP pourrait facilement servir de nouvelle bande sonore pour un documentaire consacré aux questions environnementales…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement