Garciaphone, mangeur de ręve…

C’est ce 10 novembre que paraît le deuxième ...Lire la suite...

Aquostic II – That’s a Fact !

Écrit par Jean-Claude Mondo - mercredi, 07 décembre 2016
Image
Status Quo
Pop/Rock
Ear Music / V2

Qui aurait parié un centime en 1966 sur 50 années de longévité pour Status Quo ? Enfin pas tout à fait. Car un demi-siècle plut tôt, le premier single du band était gravé sous le patronyme de The Spectres. Et il allait encore transiter –brièvement– par celui de Traffic Jam, avant d’adopter définitivement celui de Status Quo. Qui publie alors, début 1968, « Pictures of Matchstick men », puis « Ice in the sun », deux petites perles de psyché/pop au potentiel commercial évident. Du line up originel, il ne reste plus que le chanteur/guitariste Francis Rossi. Au cours de sa période pop, la formation a été rejointe par un autre chanteur/guitariste, Rick Parfitt.

Mais en 1970, le band découvre les trois accords du blues et se lance dans le boogie rock. Répétitif, ce style allait devenir sa marque de fabrique, lui apporter le succès, les honneurs et la fortune. Depuis, Status Quo a sorti plus de trente albums. La plupart se sont très bien vendus et les concerts on toujours rempli les salles du monde entier. Qu’allaient-ils donc décréter pour fêter son jubilé. En 2014, il avait réalisé un opus acoustique, baptisé « Aquostic » ; un elpee qui deviendra disque d’or en Grande-Bretagne.

Le band a donc décidé d’embrayer par un deuxième volet d’« Aquostic ». Le label Ear Music a réservé aux collectionneurs toute une série de formules, dont un double vinyle. Les titres proposés sont largement puisés dans l’ensemble du répertoire de la formation. ‘Unplugged’, ils sont superbement retravaillés ; mais surtout leur approche s’avère originale. Les cordes acoustiques, les interventions de basse et de batterie sont enrichies d’arrangements de cordes et de chœurs.

Le titre maître ouvre la plaque. Il s’agit d’un morceau qui figurait sur « Blue for you », un LP paru en 1975. Les nouveaux arrangements de « Roll over lay down », une compo qui remonte à 1973, sont particulièrement réussis. L’album recèle l’inévitable tube « In the army now », mais également deux nouvelles chansons ; soit « One more for the road » et le celtique et dansant « One of everything ». Celtique comme « Hold you back ». « Backwater » est caractérisé par une voix davantage agressive et se distingue par la présence d’un accordéon. Qui colore le plus blues « Belavista man », une piste peu connue, il faut le souligner. Et cet instrument est encore bien mis en exergue –tout comme le piano, d’ailleurs– tout au long de « Mess of the blues ». Et dans le même style, bottleneck et harmonica colorent le particulièrement roots « Resurrection ».

L’édition DeLuxe inclut onze titres supplémentaires, dont une autre nouvelle compo, « Is someone rocking your heart », et des morceaux immortalisés ‘live’, à Stuttgart, en 2014. Le vinyle bénéficie également d’un titre distinct des autres éditions, « Fo you », une douce ballade signée en 1977.

Signalons encore que depuis octobre dernier, victime de problèmes cardiaques, le guitariste Rick Parfitt a été remplacé par l’Irlandais Richie Malone. On ne peut que lui souhaiter un prompt rétablissement.

Status Quo se produisait ce 3 décembre à l’AB de Bruxelles, et ce concert a fait l’objet d’un reportage photos (voir ici)

 

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement