Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Live at Shea stadium 1982 (Dvd)

Écrit par Bernard Dagnies - samedi, 29 aoűt 2015
Image
The Who
Pop/Rock
Eagle Vision

Les 12 et 13 octobre 1982, The Who accorde deux shows au Shea stadium de New York, dans le cadre d’une tournée d’adieu (NDR : ce sera surtout celle du drummer Kenny Jones, qui remplaçait alors feu Keith Moon, car le band se reformera en 1989, pour éponger les dettes du bassiste, John Entwistle), mais également pour promotionner leur dernier album, « It’s hard ». Deux heures de spectacle par concert, dont le second est filmé dans son intégralité. C’est ce qui figure sur ce Dvd. Plus cinq bonus. Immortalisés la veille. Dont l’hymne de toute une génération mod, « My generation », « A man is a man » et « 5.15 ».

La setlist inclut les inévitables classiques ; depuis « Substitue » à « See me feel me », en passant par « I can’t explain », « Baba O’Riley, « Who are you », « Pinball wizard », « See me feel me », « Won’t get fool again » et en finale la reprise d’Eddy Cochran, « Summertime blues », ainsi que celles des Beatles, « I saw her standing there » et « Twist and shout » (NDR : des hommages rendus aux Fab Four qui s’étaient produits au même endroit en 1965 !) Mais également des titres rarement entendus, comme « Sister disco » et The quiet one » de John Entwistle. Toujours aussi stoïque sur les planches. Alors qu’affichant un look à la Flock of Seagulls, Roger Daltrey (NDR : sa chevelure bouffante !) et Pete Townshend (NSR : un pantalon à rayures !) se chargent de faire le show. Le premier, dont la voix n’a cependant plus le même rayonnement, est toujours aussi habile pour jongler avec ou faire tournoyer son micro, alors que le deuxième continue de nous accorder ses moulinets du bras si caractéristiques. Si le nouveau batteur, Kenny Jones (NDR : un ex-Small Faces), tient la route, il n’a pas le dynamisme et l’explosivité de Moon. Et puis pas facile de remplacer une section rythmique considérée comme une des meilleures de tous les temps.

« Live at Shea stadium 1982 » nous offre une prestation de qualité du Who, des images et un son impeccables. De quoi faire de ce Dvd un excellent témoignage de son parcours… Et pour information, c’était The Clash qui avait assuré le supporting act…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement