Afterglow

Ásgeir
Electro/Hip Hop
One Little Indian / Konkurren ...Lire la suite...

Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Brilliant

Écrit par Philippe Bauwens - jeudi, 28 juin 2012
Image
Ultravox
Pop/Rock
EMI

Votre serviteur apprécie vraiment la période 'revival' des années '80 que nous traversons pour l'instant! Après le retour de John Foxx opéré l'an dernier, un come-back acclamé par la critique, nous assistons aujourd'hui à celui d'Ultravox.

Dans l'histoire de ce groupe anglais, j'ai toujours été un grand fan de la période John Foxx ('76-'79). Ultravox est en effet le premier groupe qui était parvenu à combiner Punk, Krautrock, Glam et Art Rock pour créer un nouveau genre de musique, qu’on appellera plus tard ‘new-wave’ (‘synth-pop’).

Malheureusement, le succès n'était pas au rendez-vous et Ultravox s’est séparé. Lorsque Midge Ure relance le groupe quelques mois plus tard, Ultravox trouve alors la bonne recette (commerciale), grâce à des chansons accrocheuses telles que "Vienna" et "Sleepwalk". Par la suite, Ultravox devient un des fers de lance de la vague des ‘Nouveaux Romantiques’ et publie plusieurs elpees particulièrement intéressants : "Rage In Eden" (sur lequel figure le single "The Voice"), "Lament" (…"Dancing With Tears In My Eyes") et "U-Vox". Entre '80 et '86, ils glissent d'un son minimal, cold-wave (inspiré de la période John Foxx) vers un power-pop plus symphonique.

Après leur deuxième séparation en '88, se produit un nouvel avatar en '93 (Currie est alors le dernier membre orginel) et c'est en 2008 qu'Ultravox se reforme, à l'origine seulement pour une tournée ‘Reunion Tour’, qui les conduira aux ‘Lokerse Feesten’ en 2009. Suite au succès de la tournée, ils décident d'enregistrer un nouvel opus et de reprendre leur carrière.

"Brilliant" constitue donc la première production studio du groupe depuis "U-Vox", publiée en... 1986! Sur ce disque, vous retrouverez la formation 'classique' de '79-'86, soit Midge Ure (voix, guitares), Billy Currie (synthés, violon), Warren Cann (batterie) et Chris Cross (basse). L'opus réunit 12 nouvelles chansons qui correspondent parfaitement au style Ultravox typique de cette période. Les ingrédients sont connus : son énorme, riffs de piano joué à l'octave, voix aiguës, harmonies sophistiquées et refrains majestueux. La seule différence procède de la voix de Midge Ure. Elle a un peu évolué et semble plus mature.

Le Cd démarre en force par "Live", "Flow" et "Brilliant", le premier single: ce sont des hymnes somptueux, drapés dans de magnifiques textures sonores. "Change", "Remembering" et "One" ralentissent le tempo et proposent des ballades romantiques, tandis que "Fall" présente une approche plus sophistiquée, plus progressive. "Lie", au contraire, est un autre hit potentiel dans un style de rock symphonique qui rappelle John Wetton et Asia. L'album se termine sur un autre brûlot, "Satellite" et une ballade douce et poignante, "Contact", illuminée par le violon de Currie.

Un grand album! Même ceux qui n'aiment pas les aspects emphatiques et commerciaux de l'Ultravox de Midge Ure devront admettre que les chansons sont très bien conçues et très efficaces. Leur concert au Trix à Anvers le 11 octobre prochain s'annonce... "Brillant"!

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement