Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites ...Lire la suite...

Messe i.x–vi.x

Écrit par Jean-Claude Mondo - vendredi, 18 avril 2014
Image
Ulver
Metal/Prog/Noise
kscope / Bertus / V2

Ulver (NDR : Ulver se traduit par loup en norvégien) est un groupe norvégien fondé en 1993. Au cours de sa carrière, s’est frotté à une multitude de styles, depuis le black metal (à ses débuts) à l’avant-garde, en passant par le folk, la prog, le garage, l’ambient, le trip hop, l’indus, le gothique, l’électro et j’en passe.

Pour enregistrer « Messe », il a reçu le concours de l'Orchestre de Chambre de Tromsø. Le concert s’est déroulé le 21 septembre 2012 et les bandes ont ensuite été retravaillées à Oslo. Cette messe est découpée en six chapitres.

L’introduction du premier est particulièrement longue et lente. C’est à peine si le son est audible. Baptisé pompeusement "I.X – As Syrians pour in lebanon grapples with ghosts of a bloody past", il libère quelques bruitages qui vont progressivement laisser la place à l'électronique aérienne et sidérale, avant que ne débarque un violon et un violoncelle pour déchirer l’atmosphère. Retour ensuite au calme absolu, moment choisi pour libérer le piano et saluer le retour de l'orchestre de chambre. Emphatique mais beau.

Sans s’en rendre compte, nous glissons dans la seconde plage. Intitulée "II.X – Shri Schneider", elle prélude l'arrivée de percussions électroniques, suivie d’interventions de claviers qui expérimentent des bruitages. L’ensemble est dirigé par le membre fondateur Garn, de son véritable nom Kristoffer Rygg, maître de la programmation.

"III.X – Glamour Box" constitue le troisième volet de l’opus. Grandiloquent et ambitieux, il mêle, dans un climat tragique, les sonorités synthétiques aux cordes de l'orchestre de chambre ! La progression sonore qui reflète le thème du fantastique est tout à fait remarquable…

Et elle bascule dans la pièce suivante, "IV.X -Son of man". Pour la première fois, des mots sont déclamés, laissant ensuite les chœurs prendre le relais au sein d’un décor majestueux, jusqu'à la déflagration de l'orchestre de chambre au cœur d'une atmosphère avant-gardiste.

"V.X – Noche oscura del alma" traverse la nuit. Elle est très sombre, manifestement…

"VI.X - Mother of Mercy" opère un retour au calme. Un final chanté dans un décor mélodique plutôt féerique quoique assez minimaliste.

Depuis Ulver a déjà publié un nouvel elpee en 2014, "Terrestrials". Jusqu’en 2011, Ulver était presque exclusivement une expérience studio. Ensuite, le band scandinave a commencé à se produire au sein de lieux prestigieux ; malheureusement, depuis ce mois d'avril, il semble que des ennuis de santé rencontrés par un des membres du groupe les aient obligés à mettre la pédale douce et à se concentrer sur leur travail en cercle fermé.

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement