²

Spectrale
Metal/Prog/Noise
Les Acteurs de l’Ombre
...Lire la suite...

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites ...Lire la suite...

La bande à Renaud - 2

Écrit par Stéphane Reignier - vendredi, 12 décembre 2014
Image
Various Artists
Chanson française
Universal

Depuis « Boucan d'enfer », son dernier vrai succès salué par la presse en 2002, Renaud Séchan est à nouveau rongé par ses vieux démons. Et il n’est plus que l’ombre de lui-même.  Aujourd’hui, âgé de soixante-deux ans, ce représentant de la chanson française, s’est désormais retiré discrètement du monde des strass et des paillettes…

L’a-t-on oublié pour autant ? Que nenni ! La preuve en est par ce deuxième opus de reprises sous forme d’hommage posthume, tant sa carrière semble compromise…

La recette de ce genre de disque est souvent la même : on prend quelques vieux baroudeurs de la scène (Albert-Félix Thiéfaine, Nicolas Sirkis, Benjamin Biolay, Jean-Louis Aubert, …), on y ajoute quelques nouveaux venus (Renan Luce, Thomas Dutronc, …) et on saupoudre le tout d’une personnalité à contre-emploi (Vincent Lindon).

Sans être véritablement une catastrophe industrielle à l’instar de son « Molly Malone », inspiré du folklore irlandais sorti en 2009, on peut affirmer sans trop de difficultés que la mayonnaise ne prend pas !

L’intention des intervenants y est, mais l’âme profonde des textes du faux loubard a disparu.

Les partisans diront qu’il s’agit là avant tout d’une action artistique. Les détracteurs souligneront quant à eux la promotion médiatique… La question reste posée… A vrai dire, la vérité se situe entre ces deux points de vues antinomiques.

On soulignera quand même l’interprétation inventive de notre Arno national se réappropriant « Ma gonzesse », intéressant dans ce genre d’exercices (souvenez-vous de son album improbable de reprises « Cover Coktail ») et d’une Emily Loizeau (« It is not because you are ») qui a osé sortir de sa zone de confort et semble très à l’aise dans un ‘franglais’ particulièrement amusant. 

Mais, est-ce suffisant pour se donner la peine de mettre toute la ‘bande’ sous le sapin de Noël ? Pas sûr !

En conclusion, n’en déplaise à certains, n’est pas Renaud qui veut ! 

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement