The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites ...Lire la suite...

Thank you all! (Cd + Dvd)

Écrit par Jean-Claude Mondo - lundi, 09 mars 2015
Image
Vaya Con Dios
Blues/Roots
Boogie Prod / Sony Music (Promo : Vivadiscs)

Vaya Con Dios a accordé son concert d'adieu, le 25 octobre 2014, à Forest National! Le groupe belge comptait près de trente années d'existence, puisqu’il est né en 1986. Outre la chanteuse Dani Klein, le line up initial impliquait le bassiste Dirk Schoufs et le guitariste Willy Lambregt. Grâce à son gypsy blues acoustique, le trio va récolter un énorme succès et vendre des millions d'albums et de singles. En 1988, Lambregt (Willy Willy) quitte le navire. Puis Schoufs, en 1991. Il décède l'année suivante. En 1996, Dani Klein décide d’arrêter sa carrière musicale. Elle opère cependant son retour, en 1999, à travers un nouveau projet, baptisé Purple Prose ; avant de remonter Vaya Con Dios en 2004. "Thank you all! " a été immortalisé lors de son dernier concert. Dani Klein est la seule rescapée du band originel.

Le DVD recèle deux chansons de plus que le CD ! Pratiquement tous les premiers succès gravés en single y figurent. La majorité des titres sont interprétés dans la langue de Shakespeare, mais les meilleurs, chantés dans celle de Molière, n’ont pas été oubliés. A l’instar de "Johnny", "Quand elle rit aux éclats", "Comme on est venu", "Les voiliers sauvages de nos vies" et "Pauvre diable". De bout en bout le concert est remarquable. Faut dire que les musicos sont talentueux. Francis Perez se charge des guitares (acoustique et électrique), Sal La Rocca de la contrebasse, William Lecomte du piano, Han Wouters de la batterie, Tim de Jonghe de la trompette et Red Djeci, bouleversant à chacune de ses interventions, du violon. Parfaite, la voix de Dani est remarquablement soutenue par les quatre choristes. A mi-parcours, la setlist nous réserve les incontournables "Don't cry for Louie", "Just a friend of mine" et "Puerto Rico". Personnellement, j'épinglerai encore "Time flies", "Quand elle rit aux éclats" pour son côté tzigane, "What's a woman" un excellent titre de soul cabaret aux superbes arrangements vocaux, le tout simplement beau "Les voiliers sauvages de nos vies", "I don't wanna know", traversé par un violon gémissant, l'exotique "Pauvre diable" et le bouleversant "Look at us now", au cours duquel Willy Willy vient jouer de la guitare. Le public est debout pour chanter en compagnie de Dani, "Nah Neh Nah". Bref, apparemment, Dani n'a pas tout abandonné, puisque le 9 janvier dernier, elle se produisait dans le cadre du River Jazz Festival de Bruxelles, pour y interpréter le répertoire de Billie Holliday. Suivant des sources indiscrètes, elle serait tentée de poursuivre une nouvelle aventure dans le jazz. A suivre…  

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement