Palestine Blues

Lew Jetton & 61 South
Blues/Roots
Coffee Street / Frank ...Lire la suite...

Un goűt de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Friday Night

Écrit par Taď - vendredi, 30 septembre 2016
Image
Will Butler
Pop/Rock
Merge / Konkurrent

Will Butler, c’est le frère cadet de Win, le leader charismatique d’Arcade Fire. Multi-instrumentiste, Will mène en parallèle une carrière solo. Un peu dans l’ombre de son frangin, quand même. Et « Friday night » constitue son second elpee personnel. Il fait suite à « Policy », paru l’an dernier.

Immortalisé à Chicago et Montréal, il traduit en ‘live’ quelques morceaux de son premier LP ; mais est également enrichi de quelques nouvelles compositions. Et cette conversion n’empêche pas les compos de jouir d’un son d’honnête facture.

Si Will s’appuie sur son expérimentation acquise au sein de son super groupe, il interprète ses chansons dans un esprit bien moins sérieux et lyrique. Ce qui lui permet de marquer son propre territoire. Entre vignettes de pur divertissement exécutées au piano, des titres qui auraient pu naître d’une rencontre entre Arcade Fire et Ben Folds (« Encore – Tell Me We’re All Right »), salves rock plus classiques (« You Must Be Kidding ») et véritables morceaux de bravoure (« Madonna Can’t Save Me Now »), le Canadien ne se prend pas la tête. Il préfère divertir un public en compagnie duquel il n’a de cesse d’interagir tel un Jeffrey Lee Lewis 2.0. L’ensemble s’avère agréable à l’écoute, sans pour pourtant bouleverser les consciences. « Friday Night » est un album récréatif, ni plus ni moins… comme un bon concert auquel on assiste, un vendredi soir…

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement