The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Un goût de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

La perfection du Tango

Écrit par Redouane Sbaï - vendredi, 12 décembre 2008
Image
Gotan Project
Halles De Schaerbeek
Bruxelles
13-12-2008

Pour fêter la sortie de leur double album live, les trois têtes pensantes de Gotan Project avaient donné rendez-vous à leurs fans belges et luxembourgeois aux Halles de Schaerbeek, lors d’un show encore plus ambitieux. Pas étonnant donc de voir l’ancien marché couvert de Bruxelles afficher complet ce soir. Baptisée « Exclusive Tour », cette tournée conceptuelle retraçait la carrière du trio, de « La Revancha Del Tango » à « Lunàtico ».

Philippe Cohen Solal, Eduardo Makaroff et Christoph H. Müller avait mis les petits plats dans les grands dès 20h30. Dissimulée derrière un léger voile blanc, sur lequel était projeté des images esthétiquement réussies, la formation franco-brésilienne entame la première partie de son set par une rétrospective de « La Revancha del tango », leur premier opus. En une demi-heure à peine, Gotan Project va parcourir la quintessence de cette œuvre (« Santa María (del Buen Ayre), « Queremos Paz», « Last Tango In Paris »…). A deux reprises, le public va même profiter d’une magnifique démonstration de tango par une jolie demoiselle accompagnée d’un élégant gentleman. Le voile tombe lors de la seconde danse et dévoile une scène identique à celle utilisée lors de la tournée « Lunático », tandis qu’une petite vidéo bénéficiant de la participation exceptionnelle de l’acteur Adrien Brody (« Le Pianiste », « King Kong », « The Darjeeling Limited »…), est projetée sur l’écran.

La seconde partie s’est concentrée, en très large partie, sur la seconde œuvre du trio. Flanquée, comme lors de la tournée qui était consacrée à cette dernière, par non moins de sept musiciens et évoluant au sein d’un décor blanc immaculé, la formation s’est focalisée, une heure entière, sur « Lunático » et les merveilles qui en sont extraites dont « El Norte », « La Vigüela », « Mi Confesion », « Amor Porteño » et un « Diferente » à frissonner. Le clou du spectacle nous viendra cependant du rappel. Composé d’un enchaînement parfait entre « Criminal » et « Triptico », il provoque (enfin) la réaction d’un public à la fois mou et désagréablement bavard. Et une version remaniée de « Diferente », chantée en anglais et comportant un petit sample d’Abba, mieux géré que lors du « Lunático Tour », boucle le set de deux heures. Une bien belle soirée.

Organisation : Live Nation. 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement