Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Un box pour Alan Parson Project

Dans le cadre du 35ème anniversaire du chef ...Lire la suite...

Le VK, temple du cool pour une soirée !

Écrit par Taď - dimanche, 03 avril 2016
Image
The Pharcyde
Vk*
Bruxelles
04-04-2016

Fondé en 1989, The Pharcyde est issu du quartier de South Central, à Los Angeles, en Californie. Un groupe américain de hip-hop alternatif, surtout connu pour ses tubes « Drop », « Passin' Me By » et « Runnin' », ainsi que pour son tout premier elpee, « Bizarre Ride II the Pharcyde », publié en 1992. Difficile en ce lundi 4 mars de faire plus ‘hipster’ et vintage que d’assister au concert de cet ensemble constitué de vétérans angelos, au VK de Molenbeek.

Les Américains se produisaient dans la capitale européenne, à l’initiative d’Aral et Sauzé, collectif de hip-hop bruxellois à qui revient d’ailleurs l’honneur d’assurer la première partie du show. Malgré des ambiances ténébreuses, le crew démontre une certaine habilité à chauffer un public –déjà très chaud– grâce à une expérience emmagasinée durant plus de 20 ans de route et des DJ sûrs de leur art.

Vers 22h, les héros de la soirée débarquent devant un auditoire conquis d’avance et une salle plus que sold out ! Mais, c’est surtout une chaleur de bête qui règne au sein de la salle (NDR : pas facile de s’y acclimater un lundi soir après avoir assisté au Tour des Flandres, sous le soleil, la veille…)

The Pharcyde –aujourd’hui réduit aux seuls MCs Bootie Brown et Imani– flanqué d’un DJ tout droit sorti d’une salle de jeu Geek, débute pied au plancher par des morceaux à la coolitude absolue tels que les imparables « Runnin’ » ou « Passin’ Me By », le tout dans un esprit résolument positif et bourré d’humour (sans oublier d’être conscientisé) si cher à A Tribe Called Quest ou De La Soul. Entre un hommage à J Dilla qui a été leur producteur et des vidéos loufoques parfois issues de leurs clips dont le fameux « Drop » réalisé par Spike Jonze lui-même ou l’apparition de Bottie Brown dans un clip de Gorillaz, le public ne sait plus où donner de la tête… L’ambiance est électrique et, c’est une certitude, The Pharcyde n’est pas venu à Bruxelles –seulement– pour l’argent mais pour réinjecter avec classe et talent une bonne dose d’énergie à notre capitale meurtrie. Les tubes issus de « Labcabincalifornia » et de « Bizarre Ride II the Pharcyde » résonnent encore dans les têtes de tous les chanceux qui ont assisté à ce moment de bonne humeur collective.

(Organisation : Vk + Aral & Sauzé)

 

 





 

Qui est en ligne

MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement