The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Texas a manifestement encore des planches…

Texas
Forest National
Bruxelles
14-11-2017
A ...Lire la suite...

Le pouvoir stimulant du fouet

Écrit par Antoine Verhoeven - vendredi, 05 décembre 2008
Image
The Whip
Botanique (Rotonde)
Bruxelles
06-12-2008

Samedi 6 décembre. La météo n’est pas au beau fixe. Mais quelle importance quand on sait que l’on va passer sa soirée au Botanique. On ne se bouscule pourtant pas au portillon. Et c’est probablement la raison pour laquelle, les locataires d’une soirée ont pu se produire dans la Rotonde. Le set avait été annoncé à l’Orangerie ; mais il faut croire que la crise frappe aussi la hype du moment. Dommage ! Pourtant, The Whip est un quatuor à voir. Au moins une fois dans sa vie. Tant l’énergie libérée lors de leurs prestations est intense.

Les hostilités s’ouvrent à 20h15 précises. Pas de première partie. Curieux ! Les quatre de Manchester débarquent pour présenter leur premier opus « X Marks Destination ». Le line up du combo réunit trois gars et une fille. A l’instar de nombreuses formations péninsulaires, la formation a pris le train rock/électro en marche. Découverts par l’écurie française Kitsuné, les Britons ont saisit crânement leur chance. Et se sont notamment illustrés lors du festival Pukkelpop, cet été. Sur les planches, les Mancuniens affichent beaucoup d’élégance. Dès les premières mesures, le public est déjà chauffé à blanc. Comme sur l’album, tous les titres joués ce soir sont de petites pépites dansantes. Le clavier vibre. La batterie est minimaliste mais efficace. L’ensemble homogène. Les spectateurs remuent constamment. Les musiciens semblent prendre leur pied, malgré le peu de monde présent dans la salle. Une fameuse performance, il faut le souligner. La donzelle assume magistralement les parties de drums. Faut croire qu’elle est née le rythme dans la peau. Son énergie et son dynamisme, elle les met au service de ses trois partenaires masculins, leur permettant ainsi enflammer les quelques fans collés contre le podium. On a même l’impression qu’ils sont aux anges. Le set ne va cependant durer que plus ou moins une heure. Il s’achève par le tube « Trash ». Et dès les premiers accords de cette compo, le public, visiblement satisfait, décide d’envahir la scène. Il en profite même pour entourer fièrement les musiciens de The Whip, dont on devrait, à mon humble avis, entendre parler dans un futur proche…  

Organisation Botanique





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement