Afterglow

Ásgeir
Electro/Hip Hop
One Little Indian / Konkurren ...Lire la suite...

Un goût de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Esperanzah ! 2012 : vendredi 3 août

Écrit par Alexandre El Cous - vendredi, 03 août 2012
Image
Esperanzah !
Abbaye de Floreffe
Floreffe
03-08-2012

Esperanzah ! change, évolue, mais est toujours là, tel était le message passé par l'organisateur J-Y Laffineur avant le festival.

En phase relooking, cette édition 2012 avait donc légèrement modifié sa ligne de conduite en matière graphique (NDR : les affiches très peu réussies en témoignent) ainsi que sa programmation pour la rendre plus ouverte et attentive aux sons actuels. Le tout au sein d’une enveloppe budgétaire réduite. Traduction toute personnelle : plus de pop = moins de musique du monde =  plus d'entrées (NDR : 34 000 festivaliers) = plus de rentabilité = pérenniser le festival à long terme. Esperanzah ! a-t-il perdu son âme ? Réponse dans 3 jours...

Le premier enseignement procède des légers embouteillages menant à Floreffe et qui semblent augurer une belle affluence. Arrivée sur le site ‘côté cour’, tout juste pour le début du concert de Winston McAnuff and The Bazbaz Orchestra. Ma hâte est récompensée. McAnuff reste un des cadors du reggae et le son jazz proposé pour ce nouveau projet permet de toucher un plus large public. Et puis, il ne faut pas oublier, qu’au sein du backing group figure Camille Bazbaz, un musicien franco-libanais qui compte une belle carrière derrière lui. Toute l’équipe a d’ailleurs enregistré « A Bang », l’an dernier, à Kingston et en France. La combinaison d'une voix extraordinaire et d'excellents musiciens ne pouvait offrir qu'un régal musical. Le seul regret est peut-être de l'avoir programmé si tôt et non en nocturne.

Direction ‘côté jardin’, la première remontée dans la toujours très belle abbaye de Floreffe nous rappelle que les mollets vont bosser sec ce week-end. Place aux deux sœurs Casady ou si préférez CocoRosie pour un set énorme. Elles sont folles et communicatives. Leur look est un compromis entre extravagance et esthétisme. Le public répond présent et les adopte rapidement. Et puis quelle énergie !!!

Mais bon, pas le temps de réfléchir, rendez-vous est déjà pris pour le show explosif de Balkan Beat Box. Boum !!! Celles et ceux qui n'ont pas encore eu la chance de les voir en live doivent absolument pallier ce manque. C'est excellent, festif et donne la pêche. A consommer sans modération.

Après un début très prometteur, le multi-instrumentiste et virtuose du didgeridoo Xavier Rudd s'est adapté au climat pluvieux pour offrir un set un peu mou. Bien sûr, on sortait d'un concert tout feu, tout flamme ; mais rien de tel pour vivre une transition en douceur…

Par contre, pas d'excuse pour The Heavy. Une découverte qui m’a franchement gonflé. Drôle de patronyme pour un groupe responsable d’une pop digne de Pure FM. Leur style mollasson, insipide, n’a guère suscité de réaction du public. Perso, il s'agit là d'une musique sans âme pour une culture de masse censée plaire au plus grand nombre. Etonnant quand même lorsque les bios nous apprennent que cette formation insulaire (NDR : issue de Bath, très exactement) est responsable d’un cocktail de néo soul, d’indie rock et de funk naviguant à contre-courant de la scène britpop. A ne rien y comprendre ! Assurément le premier flop (espérons le seul) dans la programmation new look 2012.   

Si DJ Vadim et sa charmante collègue Yarah Bravo nous ont quelque peu réveillés, au final, c'est bien Radio Bistrot, collectif liégeois présent pour la seconde année consécutive qui clôture et rend le ‘smile’ à tout le monde. Radio Bistrot fait danser le peuple !!!  

(Voir aussi notre section photos ici )

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement