Texas a manifestement encore des planches…

Texas
Forest National
Bruxelles
14-11-2017
A ...Lire la suite...

European Blues Challenge Contest 2015 : vendredi 13 mars

Écrit par Didier Deroissart - jeudi, 12 mars 2015
Image
European Blues Challenge Contest
Ancienne Belgique
Bruxelles
13-03-2015

C'est la cinquième édition de l'European Blues Challenge Contest. L'an dernier, l'évènement avait été programmé à Riga, en Lettonie. Cette année, c’est Bruxelles qui a été désigné, et plus particulièrement l'Ancienne Belgique. Un choix posé par l'European Blues Union. Cette compétition est organisée par la Brussels Blues Society en collaboration avec la région de Bruxelles-Capitale ; et elle se déroule les 13 et 14 mars 2015.

Pour ce premier jour de compétition, 10 groupes défendent 10 pays différents. La Suède est chargée de clôturer cette belle soirée. Le temps imparti à chaque concurrent est strictement limité à 20 minutes. Pas une de plus ! Afin de montrer ce qu’il a dans le ventre.

Au sein du jury, figure le Mr Blues de Classic 21, Francis Delvaux. Mais avant d’entamer les hostilités, le président du festival nous réserve une présentation protocolaire du festival. Et avant sa prestation, chaque concurrent sera préfacé dans la langue de Shakespeare, par Ian Siegal.

C’est à Marius Dobra Trio que revient l’honneur d’ouvrir le bal. Il est issu d'Oradea, en Roumanie. Ce trio basse/guitare/batterie pratique un blues/rock, ma foi très classique. Armé de sa Gibson, Marius se consacre également au micro. La section rythmique réunit Pepi Scheer à la basse et Oliver Zisko à la batterie. La salle est déjà bien remplie ; mais pas facile d’enflammer les planches quand on doit ouvrir un spectacle. Or, Marius est un pro. Il possède une belle technique sur sa gratte. Et puis, d’un geste de la main, il incite le public à réagir… Etrangement, sa demande est reçue 5 sur 5. Une très bonne mise en bouche.

Bound By Law nous vient du Danemark. Un quintet qui a déjà accompagné Beth Hart, dans le cadre de sa tournée américaine. La musique de ces Vikings est une invitation au voyage, mais dont l’itinéraire prend sa source dans les fjords du Grand Nord pour nous conduire au Far West. Au menu : bluegrass, country/blues et folk/blues. Pas de bassiste au sein du line up, mais 3 guitaristes et un harmoniciste. Et ce souffleur à vraiment du talent, même si certains lui reprocheront d’être parfois un peu trop envahissant. Puissante, la voix du chanteur me fait penser à celle de Johnny Cash. Le combo a entraîné dans son sillage un contingent appréciable d’aficionados. Et ils vont mettre une ambiance de feu.

Après un tel set, difficile de reprendre le flambeau. Que récupère donc la formation croate Delta Blues Gang. Elle propose un Delta blues fortement coloré de Texas blues. Le gratteur se sert d’un dobro. C’est de circonstance. Mais le leadership est assumé par la chanteuse. Elle a une très forte personnalité. Et une voix souveraine qui domine l’ensemble…

Place ensuite à Laurence Jones. Ce Britannique est très attendu. Il se produit sous la formule du trio guitare/basse batterie. Laurence est très jeune, mais jouit d’une remarquable technique sur sa guitare. Son style évoque tour à tour Eric Clapton, Buddy Guy et surtout Joe Bonamassa. Excusez du peu ! Il alterne envolées et riffs d’une précision diabolique. Manifestement, il a bien appris en écoutant ses maîtres. En outre, sa voix semble hantée par John Lee Hooker. Pour l’anecdote, il va même s’autoriser un duel avec son bassiste. Une valeur sûre à garder en point de mire.

Le Jessy Martens Band est un combo allemand. Hambourgeois, pour être plus précis. Un sextuor impliquant un claviériste (Hammond), deux sixcordistes, un bassiste, un drummer et une chanteuse qui va marquer les esprits. Elle a du coffre ! Sa voix semble camper un hybride entre Beth Hart et Tina Turner. Encore que parfois, on y décèle des inflexions réminiscentes de Janis Joplin voire d’Amy Winehouse. Au cours du set, elle va même se passer de micro, c’est dire ! Les guitares sont saignantes, incisives, à la limite métalliques. Une indication, leur reprise du célèbre « I Don't Need no Doctor » de Ray Charles, magnifiée en son temps par Humble Pie. Le band teuton nous a asséné la deuxième claque de la soirée.

La soirée monte en intensité et en qualité. Pillac est un ensemble français. A son menu : soul, funk et blues. Les gratteurs, le claviériste et le drummer sont soutenus par une section de 3 cuivres qui communique un fameux groove aux compos. Tour à tour paisibles, intenses ou percutantes. Le chanteur possède un timbre vocal de crooner qui lorgne vers Michael Bublé. Et leur prestation de s’achever par une superbe cover de BB King…

Encore un combo très attendu : The Leif De Leeuw Band. Batave, il est drivé par Britt Jansen, une chanteuse/guitariste. Blonde, sa chevelure est ramenée en banane au-dessous de la tête. Leif, le soliste, se réserve une Les Paul Gibson rutilante, de couleur jaune. Ils sont épaulés par le bassiste Eibe Gerharti et le drummer Tim Koning. Précis, les riffs dispensés par Leif sont dignes de Steve Vai, Jimmy Page voire Jeff Beck. Légèrement psychédélique, leur blues vous envoûte insidieusement. Franchement, c’est un sérieux prétendant aux lauriers. Ma troisième claque de la soirée.

Je ne suis resté qu’une dizaine de minutes pour assister au concert de The Rwo, un duo suisse. L’un des deux musiciens est coiffé d’un bonnet et l’autre d’impressionnants dreadlocks. Thierry Jaccard et Yannick Nanette se servent respectivement d’une guitare électro-acoustique et d’un dobro. Leur expression sonore nous entraîne directement dans le Bayou. Mais surprise, il est contaminé par des tonalités caribéennes et helvètes. Original.

Il est près de 23h30. J’ai encore pas mal de route à me taper. Donc, je tire ma révérence… en gardant à l’esprit la quintessence de cette soirée, incarnée par The Leif De Leeuw Band, Laurence Jones, Jessy Martens Band et surtout Bound By Law.

Marius Dobra Band + Bound By Law + Delta Blues Gang + Laurence Jones + Jessy Martens Band + Pillac + The Leif De Leeuw Band + Twe Two + Éles Gabor Trio + Lisa Lystam Family Band

(Organisation: Brussels Blues Society)





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement