The Machine That Made Us

Flotation Toy Warning
Pop/Rock
Talitres / V2
A ce jour, ...Lire la suite...

Butterscotch Hawaiian reste dans les parages

Ce 13 novembre paraîtra le nouveau titre de Butterscotch ...Lire la suite...

Molenzik 2014 : samedi 21 juin

Écrit par Didier Deroissart - vendredi, 20 juin 2014
Image
Molenzik
Place Communale de Molenbeek
Bruxelles
21-06-2014

Votre serviteur a donc calé le Molenzik, dans son agenda, ce samedi 21 juin 2014. Un événement qui se déroulait dans le cadre de la Fête de la Musique. Des concerts qui peuplent tout le Royaume, Bruxelles en tête. Charleroi, Nivelles, Liège, Namur et Silly sont également de la partie ; par contre, pour Mons, à six mois de devenir la Capitale européenne 2015 de la Culture : nada...

 La célèbre salle de concert dont la programmation peut être classée d'alternative, le Vk* (Vaartkapoen), fête cette année ses 25 années d’existence. La diversité musicale, le métissage culturel et la musique alternative sont les principales qualités de la programmation du Vk*. Et l’organisation a décidé de fêter cet  événement en grande pompe. Tout d’abord en nous réservant un premier festival : le Molenzik, sur la Place Communale de Molenbeek, à deux pas de la rue de l'Ecole où est implantée l'institution.

A l’affiche Stuff. et son jazz fusion, BRNS un quatuor bien de chez nous qui prend de plus en plus de galon, les marionnettistes teutons déjantés de Puppetmastaz et la légende du Reggae, Max Romeo.

Stuff. est un groupe instrumental fondé par le batteur Lander Gyselinck. Basé sur l’improvisation, son style oscille du jazz à la soul, en passant par le funk, le dub, le hip hop et la musique électronique. Son line up réunit Lander (batterie), Joris Caluwaerts (claviers, bidouillages électroniques), Dries Laheye (basse), Andrew Claes (EWI, saxophones électroniques) et enfin de Mixmonster Menno (gramophones). Le concert s’assimile à une gigantesque jam. Si ce type de fusion peut s’avérer intéressant, il est difficile d’accrocher quand on est n’y est pas familiarisé. En outre, j’apprécie le jazz à très petites doses. Stuff. Se produira cet été au Gent Jazz Festival.

BRNS est annoncé –dans les deux langues s.v.p.– comme la révélation et la surprise de la soirée. La formation est venue défendre son nouvel opus, « Patine », dont la sortie est prévue pour fin août. Et votre serviteur ira de nouveau assister à un de leurs concerts, ce 10 octobre à l’AB. Notre quatuor a écumé les scènes européennes, notamment en première partie de Girls In Hawaii. Il faut dire qu’après avoir atteint le firmament de notre rock national, il est devenu hautement exportable. Sur les planches, les musicos ont une attitude très spécifique ; ils sont très proches l’un de l’autre. Un peu comme s’ils voulaient conjuguer force et énergie. Les chansons sont chargées d’intensité, les mélodies accrocheuses et les percussions très présentes. Ils chantent aussi à quatre voix. C’est toujours avec un immense plaisir que je les revois en concert. La setlist ne proposera qu’un seul titre du mini elpee « Wouted », « Mexico ». Une compo qui les a propulsés sur le devant de la scène. Lorsque Antoine, Tim, Diégo et César (au mélodica) attaquent « My Head Is Into You », c’est le bonheur. A cause de cette mélodie et des harmonies vocales. « Void » vous flanque des frissons partout. Et le reste des nouveaux titres vous procurent de très bonnes sensations. Les ondes sont manifestement positives. Le band a atteint une telle maturité, qu’il fait monter graduellement la pression, pour vous conduire au nirvana…

Puppetmastaz nous vient de Berlin. Il entretient une véritable histoire d’amour avec le Vaartkapoen. Et c’est inscrit dans le livre d’or de l’organisation. Cinq marionnettistes qui vont donner vie à Mr. Maloke, Panic The Pig, Snuggles The Bunny, Wizard The Lizard, Ducci Prosetti, HipHopNotist, Frogga, Ricardo Prosetti et bien d'autres... Le spectacle est déjanté et festif. Les zygomatiques sont au zénith. Les bébêtes du Muppet's Show ont connu leurs années de gloire. C'est fini, le Puppetmastaz a repris le flambeau. La dérision est de rigueur. A prendre au second degré, quand même. Après deux minutes de représentation, des tremblements vous secouent le bas du dos et vous incitent à jumper. Tantôt derrière le rideau pour agiter leurs figurines, tantôt en front de scène, les artistes vont divertir la foule à l’aide de leur hip hop teinté d’électro, sans jamais rechigner à la tâche. Tu veux Star Wars, tu auras Yoda qui va te faire p***** dans le pantalon, tellement tu vas t'éclater. C'est du hip hop, mais il est ingénieux et tient la route. J'ai kiffé mais kiffé grave. Tout comme les spectateurs, j’ai mouillé ma chemise. Le concert est terminé, d'autres aventures m'attendent au Salon de Musique de Silly. Dommage pour Max Romeo. Public de Molenbeek, tu étais parfait. Je le répète, j'ai kiffé…

Vaartkapoen, à la prochaine. Le son est bon. Ta programmation est soignée. L’accueil est chaleureux.

A plus tard, pour d’autres aventures musicales…

(Organisation Vk* Concerts)





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement