˛

Spectrale
Metal/Prog/Noise
Les Acteurs de l’Ombre
...Lire la suite...

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites ...Lire la suite...

Sziget Festival 2016 : mercredi 10 aoűt

Écrit par Adrien Mouchet - mercredi, 10 aoűt 2016
Image
Sziget Festival
Ile d’Obuda
Budapest
10-08-2016

Le Sziget Festival… Il y a tellement longtemps que votre serviteur en entend parler ! Et il n’avait jamais eu l’opportunité de s’y rendre. Cette année, le pas est franchi. En ayant cette curieuse impression de plonger dans l’inconnu. Parce qu’un festival de sept jours dans un pays aussi lointain, c’est quand même un minimum effrayant. Que ce soit au niveau des transports, du logement, de l’hygiène ou même de la nourriture. L’impatience est néanmoins au rendez-vous. Départ à Charleroi pour le vol direct vers Budapest, ce mercredi 10 août. L’arrivée sur le sol magyar est prévue vers 20h. Ce qui signifie que nous manquerons pas mal de concerts aujourd’hui. Quand on voyage en avion, il faut s’adapter aux horaires… Mais il y a des shows toute la nuit. Donc on aura quand même l’occasion d’écouter un peu de musique.

Premier réflexe quand on débarque à l’aéroport : se procurer un ‘Citypass’. Ce qui permet d’emprunter les navettes gratuites vers l’île d’Obuda où se déroule le festival, mais également les transports en commun, également gratos, à travers Budapest, ainsi d’accéder aux célèbres thermes de la ville. De quoi s’autoriser une petite virée dans la capitale hongroise dès demain.

En arrivant sur le site, la première mission est primordiale : il est nécessaire de dénicher un spot pour planter sa tente ; et lorsqu’on arrive tardivement, ce n’est pas toujours facile, d’autant que certains festivaliers se sont déjà installés depuis lundi. Au bout de 30 minutes, on a enfin fixé notre emplacement. C’est donc en installant notre repère que nous entendons les Chemical Brothers, de loin. Le secteur est relativement étroit et on distingue assez bien les morceaux du répertoire des Insulaires, de l’endroit où on se trouve. Bien dans le pur style des Mancuniens, le set paraît costaud. Difficile néanmoins d’en raconter davantage. Dès que nous sommes implantés, on se dirige vers le centre du site afin de prendre un premier verre bien mérité.

Le premier podium croisé sur notre chemin est le ‘Blues Pub’. Ca tombe bien, un concert vient de débuter. Il s’agit de Lead Zeppelin, un groupe hongrois qui interprète, vous vous en doutez, les compos du célèbre quatuor britannique, Led Zeppelin. Et la prestation se révèle plutôt sympa, quand on déguste un pot, suite à un long voyage…

Après avoir accompli un petit tour d’horizon pour se rendre compte de l’incroyable variété des stands de boissons et de nourriture, nous décidons de nous rendre aux abords de la Main Stage.

Décidemment, cette première soirée est celle des cover bands. Juste à côté de la scène principale, le ‘Budapest Park’ accueille, tout au long du festival, des artistes et combos qui rendent hommage aux légendes du rock. Et ce soir, le band hongrois Motorhand reprend le répertoire de Motörhead. Le public n’est pas très nombreux mais il bouge pas mal. Une preuve que les musicos se débrouillent plutôt bien dans leurs adaptations.

Cap vers le ‘Reggae Village’ pour achever la soirée. Un DJ diffuse de la musique exotique jusqu’à la fin de la nuit. De quoi se mettre de bonne humeur et se dandiner légèrement avant d’aller se reposer quelques heures ; car les choses sérieuses commencent demain ; et pour cause, toutes les scènes sont ouvertes. Bonne nuit !

(Organisation : Sziget)

Voir aussi notre section photos ici





 

Qui est en ligne

MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement