Les Nuits Plasma 2017 : la programmation (update 23/10/2017)

L’édition 2017 des Nuits Plasma se déroulera ...Lire la suite...

Un goût de gris pour Flox…

Alias Flox, Florian Gratton a publié son nouvel album, ...Lire la suite...

Bob Welch a mis fin à ses jours, ce 7 juin 2012

Écrit par Jean-Claude Mondo - lundi, 11 juin 2012
Image
Bob Welch

Bob Welch vient de nous quitter. Il s’est suicidé en se servant d’une arme à feu, chez lui, à Nashville. Il avait 66 ans. Guitariste et claviériste, c’était un remarquable musicien. Lorsqu’il intègre Fleetwood Mac, c’est pour remplacer Jeremy Spencer. En 1971. Suite au départ de Danny Kirwan, l’année suivante, il en devient le soliste. Il y militera jusqu'en décembre 1974 et sera remplacé par Lindsay Buckingham et la chanteuse Stevie Nicks. Au cours de cette période, il a collaboré à la confection de 5 albums : "Future games", "Bare trees", "Penguin", "Mystery to me" et "Heroes are hard to find". Il incarne, en quelque sorte, le relais entre le Fleetwood Mac de Peter Green, formation de british blues drivée par l'inoubliable Peter Green, et le groupe pop allait connaître la consécration internationale, après son départ. Il fonde ensuite son trio Paris, immortalisée par la confection de deux elpees, puis embrasse une carrière en solitaire, au cours de laquelle il va concocter quelques long playings. Depuis une quinzaine d’années, il avait acquis une belle notoriété au sein des milieux du blues californien. Aussi à l'aise à la guitare qu'au piano ou à l'orgue, il a également, sévi au sein des formations d'Elvin Bishop et de Rusty Zinn. Il a aussi régulièrement accompagné des harmonicistes réputés comme Charlie Musselwhite, Mark Hummel, Rick Estrin, John Nemeth, RJ Mischo ou encore Kim Wilson, James Harman et James Cotton.

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement