Primitives

Bayonne
Pop/Rock
City Slang / Konkurrent
Patronyme ...Lire la suite...

Ariel Pink Rend homage à Bobby Jameson

« Dedicated to Bobby Jameson », le nouvel ...Lire la suite...

Pierre Henry a poussé son dernier soupir…

Écrit par Bernard Dagnies - vendredi, 07 juillet 2017
Image
Pierre Henry

Pierre Henry, un des pionniers de la musique ‘concrète’, est décédé ce 5 juillet, à l’âge de 89 ans. Si Pierre Schaeffer et Stockhausen sont considérés comme les fondateurs de ce style musical, Pierre Henry l’a rendu davantage populaire, à travers ses expérimentations sur les bruits et les sons, qu’ils soient étranges ou familiers (en écoute ici « Variations pour une porte et un soupir ») ou en tirant parti du résultat de nouvelles techniques, comme celle baptisée ‘piano préparé’, en insérant divers objets entre les cordes et la caisse de l’instrument. Ces recherches, menées en compagnie de Michel Colombier, vont les inciter à composer ensemble, « La Symphonie pour un homme seul », en 1950, et surtout la célèbre "Messe pour le temps présent", dans le cadre d'une collaboration avec le chorégraphe Maurice Béjart. En 1967. C’était la première, ce ne sera pas la dernière (NDR : de nombreux autres chorégraphes, dont George Balanchine, Merce Cunningham et Maguy Marin vont également puiser au sein du répertoire de Pierre Henry). Extrait de cette bande sonore, « Psyché rock » (NDR : en écoute ) deviendra un énorme hit, et servira de générique pour un spot publicitaire ainsi que la série TV américaine, ‘Futurama’ . En fait, ce morceau est lui-même une version bien personnelle de « Louie Louie », une chanson signée par Richard Berry, en 1956. Jean-Michel Jarre considère le Parisien comme un des ses maîtres. De nombreuses de ses compos ont été remixées par des artistes électro ou techno comme Colcut, Funki Porcini, Fatboy Slim, Saint Germain et Dimitri from Paris. Enfin, il avait également apporté sa collaboration à Spooky Tooth, pour l’album « Cermony », en 1969. Pas une grande réussite, mais pour l’époque, le pari était audacieux.

L’artiste compte plus d’une cinquantaine d’œuvres à son actif. A la fois ‘métaphysique et humaine, truffée de bruits divers produits par des objets du quotidien et des stridulations singulières, la musique de Pierre Henry était censée stimuler l'imagination, comme lors d’une séance de ‘cinéma en chambre’ ou au sein d’un atelier de ‘peinture’…

RIP

 





 
MusicZine - Actualité musicale © 2017
ASBL Inaudible – 2, rue Raoul Van Spitael – 7540 Kain
Design: Nuno Cruz - Joomla integration: Edustries
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement